Graduation UIT 2016 minute de silence à la mémoire de Fathi Bayoudh: fierté nationale

Une minute de silence a été observée pendant la cérémonie de graduation des diplômés UIT 2016 en la mémoire du colonel major Fathi Bayoudh, directeur du service pédiatrique à l'hôpital militaire de Tunis. Feu Dr Bayoudh était parti en Turquie pour essayer de rapatrier son fils écroué: que de lecons à tirer et que de séquelles...même pour les terroristes.

Lors de son discours de fin d'année, le Vice-Président de l'Université Internationale de Tunis a rendu hommage à feu Dr Fathi Bayoudh et à l'initiative de l'enseignante-journaliste Zeineb Melki, une minute de silence a été observée par les invités, professeurs, étudiants, parents et diplômés de l'UIT.

Le défunt était parti en Turquie depuis plusieurs semaines pour espérer obtenir le rapatriement de son fils, incarcéré après avoir rejoint l'organisation Daesh en Syrie. Déterminé avec son épouse à faire ce qu'ils pouvaient pour sortir leur fils unique de cet engrenage, le destin en décida autrement quand Dr Bayoudh se renda à l'aéroport international Atatürk pendant le triple attentat suicide.

Il est fort probable que ce père valeureux, pédiatre de renommée et présenté par ses collègues comme "le plus noble des hommes" devienne la nouvelle figure emblématique qui amènera les jeunes à refléchir et favorisera le désengagement des recrues du terrorisme. L'homme a fait trembler ces organisations; rien d'étonnant qu'à ce jour, nul n'ait revendiqué cet attentat perpetré le 28 Juin à Istanbul.

Zeineb Melki a également rappelé que feu Fathi Bayoudh avait beaucoup fait pour l'éducation des enfants "que Dieu le tout-puissant lui accorde son infinie miséricorde et l'accueille dans son éternel paradis"

Minute de silence observée à la mémoire de Fathi Bayoudh